Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 janvier 2009

VOEUX DU MAIRE 2009

 

comblan4.jpgC'est le 9 janvier dernier, dans une salle des fêtes bien remplie, que Pierre Blondan, maire, a reçu ses administrés, à l'occasion de la traditionnelle présentation des vœux de la municipalité. Assistaient aussi à cette cérémonie, les membres du Conseil municipal, les représentants de la vie associative, les sapeurs-pompiers, des représentants de la gendarmerie, et quelques personnalités du canton.

Selon le dernier recensement, Comblanchien compte 691 habitants, contre 633 au recensement de 1999. Il y a eu 9 naissances, 5 mariages et 4 décès. 2008, c'est aussi une nouvelle équipe municipale qui s'est mise au travail, amputée de la démission d'un membre, pour raison professionnelle, en l'occurrence madame Hélène Gouillardon.

Comme le veut la tradition, le maire a présenté le bilan de l'année écoulée:

 -rénovation des bâtiments préfabriqués dans la parc communal.

-ravalement intérieur et extérieur du bâtiment de l'Agence postale.

-réfection du bureau du rez de chaussée de la secrétaire de la mairie.

-aménagement d'une salle d'archives fonctionnelle.

-remplacement des fenêtres du bâtiment communal ainsi que celles des quatre logements situés sur la route D974, afin d'améliorer le confort phonique et climatique.

-parution d'un nouveau bulletin municipal, sous la direction de Florence Leriche, présidente de la commission de l'Information, et avec Eric Bellais,"Grand professionnel de la com. devant l'Eternel" qui travaille à la création du site internet officiel de la commune.

comblan6.jpg-avec la nouvelle équipe municipale, il a été créé une commission spéciale Jeune, afin d'intégrer, et de faire participer sainement les jeunes ( 15-18 ans ) à la vie associative du village. Pour ce faire, des buts ont été installés sur le terrain du parc. Le caveau a été réaménagé avec l'aide des jeunes. La salle des fêtes et le bâtiment préfabriqué sont mis à leur disposition, à l'occasion, par exemple des réveillons de Noël et de la saint Sylvestre. Le maire se félicite de la création de cette commission et salue les résultats immédiats obtenus.

- 2008, c'est aussi l'arrivée d'une nouvelle équipe à l'Association des écoles de Comblanchien ( A. E. C. ) sous la direction de madame Romenard qui va continuer l'œuvre immense entreprise par Valérie et Daniel Champy qui ont décidé"de passer la main", à savoir l'organisation des vide-greniers, de la fête de Noël avec la municipalité, les sorties scolaires, les vacances de mer etc.. pour apporter un peu de ciel bleu aux enfants du village, qui, pour certains dans ce monde saturé d'inégalités, ignorent ce que signifie vacances ou autres distractions.

-au sujet d'association, Pierre Blondan lance un appel pour la création d'un comité des fêtes composé de volontaires ( il y en a paraît-il ) à qui la municipalité donnerait les moyens de réussir. Il se félicite aussi de l'activité débordante de l'association"Les Pierres qui roulent", qui, pour leur deuxième année d'existence a déjà ses étagères remplies de trophées. Ils vont organiser, en mai prochain, dans le cadre du Challenge de Bourgogne un grand rassemblement cyclo qui va réunir quelques 500 participants dans le parc municipal. Une date donc à retenir!

-évènement important dans la vie économique de notre commune, c'est l'inauguration le 12 septembre dernier du bâtiment ultra moderne des "PIerres Bourguignonnes" sur le site des carrières. Ce bâtiment a été construit sur un terrain vendu par la commune, et la route pour y accéder a été construite avec l'aide du Conseil général.

Enfin, pour tourner la page de 2008, saluons l'arrivée du nouveau boulanger Jean-Paul Suillot et de sa vendeuse, Sandra Camus, de Maurice Compain comme adjoint technique, en remplacement de Jean-Pierre Bernard parti en retraite le 1° décembre, et de Mégane, une jeune apprentie qui prépare un C.A.P. de la petite enfance et fait "ses classes" à l'école maternelle.

 

comblan1.jpgPour 2009, les projets sont les suivants:

-rénovation de l'ancien lavoir fort délabré, avec construction d'un bâtiment de 130 mètres carrés pour remplacer le local actuel des sapeurs-pompiers. Une subvention du S.D.I.S. de 120.000 euros est prévue. Lors d'un regroupement à venir avec Corgoloin, ce bâtiment serait aménagé pour y loger le matériel communal, et en une grande salle de réunions avec douches et sanitaires.

-construction de toilettes publiques dans le parc.

-réfection du chemin du Maupas de l'autre côté de la voie ferrée.

-étude d'un projet d'aménagement d'un terrain multi-sports (une dizaine de disciplines ) derrière les logements de l'OPH 21, route de Corgoloin.

-regroupement scolaire (R.P.I. ) avec Corgoloin ( 4 classes de chacun de nos deux villages).

Le maire prend l'engagement de régler dans quelques semaines différents petits problèmes de périmètres de carrières.

 

comblan3.jpgComme le veut la tradition, c'est l'heure des promotions et des récompenses: 9 pompiers ont reçu un diplôme de formation ou élévation dans le grade: Nina Vincenzi et Marie Piat (équipier secouriste niveau 1), Laurent MIgnerey (équipier secouriste niveau 2 ) et lutte contre l'incendie, caporal Pascal Seuillot ( protection des lieux et de l'environnement ), caporal-chef David Jaudaux et adjudant Eric Bellais ( moniteur premier secours ) ,sapeur Teddy Rengel et caporal Cyril Contet ( animateur sport ). Enfin, le sergent-chef Bernard Chaume a été promu adjudant-chef.

Ont été récompensés au titre des maisons fleuries 2008: les familles Gilbert Basso, Michel Bernard, Monique Blondan, Norbert Bonin, Jacky Bougaud, Max Caslani, Jocelyn Contet, Jacky Cortot, Maurice Cortot, Daniel Durand, Elio Fistarol, Michel Légger, Stanislas Miras, Jacqueline Romain, Alain Roy, Jacques Seymard, Paul Vernay et Assunta Zucolotto.

 

comblan5.jpgEnfin, les vedettes de la soirée étaient bien sûr, Jean-Pierre Bernard et son épouse Agnès. En effet Jean-Pierre a remballé les outils depuis le 1°décembre. Atteint par la limite d'âge, comme il est coutume de le dire, il est parti en retraite, après avoir été au service de la commune pendant plus de 15 ans. Pierre Blondan a retracé son parcours, depuis sa naissance en 1948 à Mervans en Saône et Loire, en passant par les vignes et caves de Roger Trapet, puis celles de la maison Clavelier, et, enfin, en août 1993, son entrée à la commune en tant qu'employé communal, sans oublier son activité de sapeur-pompier de 1985 à 2000.

C'est par une pluie d'applaudissements, un ban bourguignon et de nombreux cadeaux offerts par la municipalité, que Jean-Pierre et son épouse ont été salués par les habitants, la municipalité, à l'occasion de cette cérémonie de présentation des vœux 2009

Pour terminer; Pierre Blondan a souhaité la bienvenue aux nouveaux habitants, et terminer son allocution comme suit:

« Mesdames, messieurs... Mon conseil municipal se joint à moi pour vous présenter ses meilleurs vœux pour l'année qui débute......

Que les employés de la collectivité se portent bien et restent assidus dans leurs différentes missions.

A tous jeunes et moins jeunes je souhaite une bonne santé et un moral d'acier pour les mois qui viennent et espère vous retrouver tous ici l'an prochain et ceux qui suivent. Citation:

Voltaire dit un jour: j'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Croyons tous de faire nôtre cette citation. Merci! «

Le vin d'honneur, accompagné d'un très bon buffet a terminé cette cérémonie des vœux 2009.

 

Jacky Cortot

28 septembre 2008

21 AOUT 2008

 IMG_0072.JPGOui, Comblanchien se souvient ! C'est donc une foule émue et recueillie qui a assisté à la commémoration du 64° anniversaire de la nuit du 21 août 1944. Entouré d'une trentaine de porte drapeaux des associations patriotiques, ces gardiens dévoués de la mémoire, des conseillers municipaux, des sapeurs-pompiers, le maire, Pierre Blondan a fait l'appel des 8 victimes innocentes dont les noms sont gravés dans la stèle en pierre du village, érigée en 1948 par une main d'œuvre bénévole. Après la minute de compassion, les dépôts de gerbe des associations et les fleurs apportées par quelques enfants des écoles, le maire a retracé pour les jeunes générations, ce qui s'est passé à la fin de cette belle journée d'été, que fut ce lundi 21 août 1944: les coups de feux dans les rues ....le village rapidement investi par les Feldgendarmen venus de Beaune et les soldats d'un train...le martyr des habitants expulsés de leurs maisons, et puis.....au petit matin, dans l'odeur acre des ruines encore fumantes,.... le sinistre bilan:8 fusillés, 5 blessés, 52 habitations et bâtiments divers incendiés, 200 personnes environ, certaines à moitié vêtues, sinistrées! Et aussi 23 hommes, dont deux jeunes garçons de 14 ans et demi et 15 ans arrêtés et conduits à la prison de Dijon pour vérification d'identité. Sur 11 déportés, seuls 9 iront en Allemagne, 2 réussiront à s'évader du train.

Triste bilan pour un village «marqué à l'encre rouge» par l'occupant et ses auxiliaires français locaux et régionaux, en raison de ses idées politiques, et de la barbarie nazie!

IMG_0080.JPGReplaçant le tragique événement (1) dans le contexte d'aujourd'hui, le premier magistrat de la commune a continué et terminé comme suit son allocution::

 

Aujourd'hui, 64 ans plus tard, vous venez d'assister à cette commémoration. Les survivants sont, chaque année, moins nombreux, mais, les plus jeunes doivent savoir ce qui s'est passé 64 ans après. Les 8 noms des malheureuses victimes gravées dans notre pierre derrière moi, le sont aussi dans nos mémoires, oui ces 8 noms qui trônent sur certaines rues du village sont indissociables de l'histoire de Comblanchien, l'histoire d'une nuit tragique. Longtemps déchiré, notre continent avance résolument sur la voie de l'unité. Les adversaires d hier sont devenus des alliés aujourd'hui. Nous sommes tous, bien entendu pour une paix durable, mais la France a bien sûr un rôle à jouer sur l'échiquier mondial.

IMG_0075.JPGAujourd'hui, 21 août 2008, 10 très jeunes et valeureux soldats se sont vu rendre les plus grands hommage de la Nation. L'Etat leur a attribué un grande nombre de décorations. Peut-être que demain, ce sont des munitions qu'il faudra pour équiper leurs collègues restés en Afghanistan! De tout temps, les hommes ont payé un lourd tribu pour obtenir et défendre leur liberté.

Comblanchien, village martyr décoré de la croix de guerre avec étoile de vermeil, vous remercie pour vous êtes déplacés. Du fonds du cœur, Mesdames, Messieurs, Merci !

 

IMG_0081.JPGAprès l'audition de la Marseillaise et du chant des Partisans, les remerciements des personnalités aux associations, le cortège s'est rendu à la salle des fêtes où, François Patriat, président du Conseil Régional à pris la parole.

IMG_0077.JPGIl vient à Comblanchien depuis 28 ans, et constate qu'à chaque 21 août, il y a toujours, en même temps, le témoignage d'un conflit qui s'ouvre ou se développe. C'est dire, dit-il, «combien la paix est fragile, et combien la barbarie est grande dans le monde!». Aussi, verrons nous, encore une fois un 21 août émaillé d'un nouveau conflit, et de faire allusion cette année à la mort tragique de 10 jeunes soldats en Afghanistan, il y a quelques jours! «Chacun doit être mobilisé; pour faire à sa manière, quelque chose pour la paix » Et l'orateur de conclure:» C'est un message de paix, d'amitié et d'espoir que nous délivrent les martyrs de Comblanchien».

 

Un vin d'honneur, parmi les souvenirs de chacun, a été offert en conclusion de cette cérémonie du 21 août 2008

 

IMG_0074.JPGParticipaient aussi à cette cérémonie: Pierre-Alexandre Privolt; conseiller général du canton, et maire de Villers la Faye. Brigitte Tardivon directrice de l'ONAC, des conseillers généraux des cantons de Beaune, des représentants de la sous-préfecture et du député Suguenot, Alain Cartron, maire de Nuits Saint Georges et des maires du canton, un représentant de la gendarmerie, l'abbé Yves Frot desservant le secteur, Jean Clerc et Lucien Jacob anciens conseillers généraux.

 

Jacky Cortot

 

(1) Au sujet du rappel des événements, l'auteur des lignes ci-dessus, tient à rappeler, que l'affaire du maquis d'Arcenant, n'a aucun lien avec le massacre de Comblanchien qui est survenu plus de deux mois après l'attaque du maquis, comme le rapportent les correspondants de la presse régionale très souvent et notamment cette année et l'an dernier!! Des documents ont été publiés, des recherches ont été faites. Ils feraient bien de s'en inspirer, au lieu de faire écho à la rumeur populaire! C'est aussi, en quelque sorte, une offense aux quelques anciens du maquis d'Arcenant, qui, malgré leur grand âge, honorent par leur présence, leur dépôt de gerbes nos cérémonies commémoratives.